Lancer sa marque de vêtements ? Comment faire avec un petit budjet

Alors vous vous demandez sûrement : Lancer sa marque de vêtements ? Comment faire avec un petit budjet ? cela vous parait incroyable hein ? Le premier conseil que je vais pouvoir vous donner sera de démarrer lentement mais sûrement.

Ce que je veux dire par là, dans un premier temps, c’est tout simplement que vous devez éviter de perdre de l’argent dans des investissements qui ne sont pas nécessaires au lancement de votre marque. Si vous démarrez sans rien ou alors si vous avez déjà mis un peu d’argent de côté, lancez vous vraiment comme si vous n’aviez aucun investissement de départ. N’allez pas d’entrée de jeu voir les fournisseurs et commander des articles en gros, engager des frais pour un tas d’inventaire dont vous n’allez pas nécessairement avoir besoin. Ce que vous allez devoir faire, c’est veiller à ce que votre investissement de départ soit le plus faible que possible afin d’éviter les risques. Il y a de nombreuses options que vous pourriez envisager, mais la plupart des gens vous disent que cela n’existe pas et que il vous faudra beaucoup d’argent et beaucoup de stock à gérer pour pouvoir démarrer ce genre d’activité. Oui effectivement, ils ont peut-être raison et beaucoup de personnes font cette grossière erreur. Mais dans un premier temps ce qu’il va falloir faire nécessairement c’est tester votre marque et pour ça il n’y a rien de mieux que de démarrer simplement mais de manière efficace. 

Toutes les grandes entreprises comme Apple Microsoft Louis Vuitton et autres grandes enseignes sont partis de zéro et ont des fois démarrer dans un petit garage avec de petits moyens. C’est dans cet état d’esprit que vous devez être démarrer votre business. si vous vous lancez d’une autre manière vous risquez de dépenser de l’argent dans des choses qui ne vont pas nécessairement vous apporter les résultats que vous espériez sur le long terme. garder en tête que vous démarrez de rien.

1 – créer un plan

Lancer sa marque de vêtements ? Comment faire avec un petit budjet ?

La première chose que vous aurez à faire c’est de créer un plan. Cela ne va pas être obligatoirement un business plan de 50 ou de 60 pages, mais vous devez absolument avoir un business plan. Ce que je veux dire par là c’est quand vous  vous lancez dans cette activité sans vous être au préalable organisez et faites un peu tout ce qui vous passe par la tête sans avoir une marche à suivre. vous pouvez facilement trouver des exemples de business plan sur Google dont vous pouvez vous inspirer.

Analysez ensuite le business de vos compétiteurs et essayez de voir en quoi vous pourriez apporter de la valeur ajoutée au marché que vous visez tout en ciblant la même audience vos compétiteurs.

Ayez toujours un plan clair net et précis avant de vous lancer dans quelconque activité afin de savoir exactement pas à pas dans quelle direction vous allez. Quel est le business plan ne vous coûtera aucun investissement si ce n’est celui de vous y tenir.

 

2 – Votre structure légale

Et voici une question qui m’a souvent été posée :

Quelle structure légale doit-on avoir pour lancer sa marque de vêtements ?

Tout dépend en premier lieu du pays dans lequel vous êtes situés. La meilleure chose à faire c’est de se rapprocher d’un juriste qui sera plus compétent pour vous aiguiller dans la direction à prendre pour lancer une activité de création de vêtements en ligne. Vous avez la possibilité de choisir entre différents statuts SARL, SA, EURL, EIRL, SAS, SASU, micro entreprise. Chacun de ses statuts à ses particularités et ses contraintes en terme de budget. Pour ma part lorsqu’il s’agit de lancer une marque, le statut de micro-entreprise me paraît le mieux approprié en terme de rapport “possibilité-prix” même si ce statut va s’avérer être contraignant avec certaines limites en terme de chiffre d’affaires et de la gestion de la TVA. Il ne nécessite aucun investissement de départ, nous permet de bénéficier le numéro de SIRET et de l’imposition spécifique aux micro entreprises. Ce statut vous permet de tester votre activité avant de vous engager dans des frais de comptabilité qui vont s’avérer onéreux surtout si vous atteignez pas vos objectifs avant l’arrivée du bilan comptable.

Vous aurez bien évidemment la possibilité de faire évoluer votre statut en fonction de vos besoins à condition que votre activité se pérennise.

 

3 – Compte en banque professionnel

 

Quand vous aurez créer votre société il va vous falloir un compte bancaire professionnel, que vous allez pouvoir obtenir grâce à votre numéro de SIRET. C’est une étape indispensable à la création de votre marque, car la Création une micro-entreprise vous oblige à avoir un compte bancaire professionnel pour pouvoir recevoir les transactions liées à votre activité. C’est assez souvent une étape pas très évidente pour les micro-entrepreneurs qui rencontrent des difficultés à trouver des banques acceptant de leur délivrer ce genre de service. C’est là une des contraintes majeurs du statut de micro-entreprise.

Assurez-vous donc d’en avoir un, cela va sûrement vous coûter une cinquantaine d’euros pour l’ouverture mais une fois que vous aurez votre compte bancaire professionnel, vous allez pouvoir passer à l’étape supérieure et poser les bases de la création de votre marque de vêtements.

4 – Taxes & TVA :

Si vous choisissez le statut de micro-entreprise vous n’allez pas être assujetti à la TVA cela signifie que vous ne pouvez pas facturer de la TVA à vos clients cependant vous êtes contraints de la payer à vos fournisseurs ce qui constitue évidemment un des freins majeurs liés à ce statut.

Cependant, dans une phase de test cela constitue un faible manque à gagner sur lequel je ne vous conseille pas de vous focaliser dans un premier temps. Je vous invite néanmoins à confirmer ces informations avec un juriste qui saura pour vous expliquer dans les détails ce point précis.

4 – Droits d’auteur, marques et brevets

La question de la protection intellectuelle est une question particulièrement importante lorsqu’il s’agit du domaine du textile. Cependant, en phase de lancement il est inutile de s’engager dans ce type de démarche tant que les produits que vous allez proposer n’auront pas fait leurs preuves en terme de retour sur investissement.

II s’agit de quelqu’un 200 voir 300 euros que vous pourriez conserver et investir ailleurs. En effet, la protection de votre propriété intellectuelle n’a de valeur que si votre marque émerge, et donc si vous n’êtes pas sûr d’un franc succès, il serait plus judicieux d’investir intelligemment en vue d’être sur de l’obtenir.

Néanmoins, vous vous en sentez la capacité et les moyens, vous pouvez aller sur le site de l’INPI où vous trouverez toutes les informations nécessaires à l’enregistrement et à la protection de votre marque de vêtements ainsi que de tout vos design. Sachez néanmoins qu’à ce stade, l’enregistrement de votre marque reste un élément optionnel dans le lancement de celle-ci.

C’est la raison pour laquelle Je vous confirme qu’il est possible de lancer sa marque avec moins de 200 € d’investissement de départ : Lancer votre marque avant de l’enregistrer, cela va vous permettre d’éviter des investissements trop lourd dès le départ et qui ne vous seront pas nécessaires pour votre lancement. Ce type d’investissement vont plutôt vous ralentir et vous empêcher de passer à l’action si vous ne les effectuez pas dans le bon timing. En vous concentrant sur l’essentiel, vous réduisez votre investissement de départ pas seulement en terme d’argent mais aussi en terme de temps.

Si vous tenez vraiment à protéger un minimum votre marque, réserver votre page Facebook, réservez votre nom de domaine ainsi que tous les autres réseaux sociaux et commencer à publier quelques échantillons de vos t-shirts et de vos designs. Au cas où un de vos concurrents vous copierait, il y aurait un preuve significative d’antériorité de votre création ce qui fait foi devant les institutions légales. Je vous invite néanmoins à confirmer ces informations avec un juriste qui saura pour vous expliquer dans les détails ce point précis.

5 – créez votre boutique de vêtements en ligne

Il y a de multiples d’options que vous pourriez utiliser par exemple Etsy, storenvy, bigcartel, Shopify, WordPress et la liste est encore longue.

En 2020, on prévoit un marché de la vente de vêtements en ligne atteignant les 523 Milliards de dollars aux US, et actuellement nous en sommes à 300 Milliards ce qui n’est pas négligeable. Lorsque vous allez faire le choix de votre site web, assurez-vous que c’est trois conditions réunies :

  • accessible via les appareils mobiles
  • navigation facile
  • sécurité

Assurez-vous que la plate-forme vous utilisez pour créer votre site vous permettre d’accéder à ces 3 paramètres car c’est ce qui vous permettra de faire des ventes en ligne.

A partir de là deux options s’offrent à vous : 

  • vous pouvez créez votre site en achetant votre nom de domaine et en payant votre hébergeur annuel.
  • ou alors vous pouvez créer votre site et payer un hébergement mensuel afin d’héberger votre nom de domaine.

Si vous utilisez la première option, vous pouvez contacter bluehost ou OVH pour acheter votre nom de domaine et votre hébergement annuel de 200 a 300€ par an. ces plateformes vous permettront d’avoir une intégration direct avec WordPress. ils vous offriront la possibilité d’avoir une adresse email au nom de votre entreprise ainsi que les paramètres de sécurité qui renforceront la fiabilité de votre site. Vous avez la possibilité de choisir votre thème, configurer les options de paiement etc …

Avec les bonnes méthodes et un peu de bonne volonté vous arriverez facilement à créer votre site e-commerce vous-même, n’ayez donc pas peur de vous former et investir sur vos connaissances si vous n’avez pas envie de payer quelqu’un pour le faire.

La deuxième option qui fait vraiment une grande différence dans le e-commerce actuellement est ” Shopify “. Shopify est une plate-forme de création de site e-commerce professionnel basée sur un paiement mensuel de 29 dollars US. A ce prix, Shopify mets à disposition tous les éléments nécessaires à la création des sites e-commerces et ceci à la portée de tous les débutants. Aucune connaissance dans le webdesign ni dans la programmation n’est donc nécessaire pour créer votre boutique de vêtements en ligne avec Shopify. Shopify c’est vraiment focaliser sur le marché du développement de site web e-commerce, cette société a donc voulu rendre la création de boutique en ligne une activité de plus facile à réaliser. en créant votre boutique de vêtements en ligne avec Shopify, vous aurez accès dans votre tableau de bord à tout votre business de la création des articles à la réception de commandes en passant par les factures de vos clients.

Voici les deux options que vous avez pour créer votre boutique de vêtements en ligne e-commerce. Je vous conseillerai néanmoins Shopify pour vous lancer, c’est d’ailleurs la plateforme que j’utilise actuellement pour ma boutique en ligne, et si vous choisissez cette option vous aurez effectivement comme je vous l’ai promis lancer votre marque de vêtements avec moins de 200 € d’investissement de départ.

6 – Fournisseurs et Usines

Le premier conseil que je pourrais vous donner à ce sujet c’est de ne pas vous engager à investir sur de la marchandise en gros avant de ne l’avoir testé et eu de réelles résultats sur les produits que vous voulez vendre.

 

 

vous devez toujours vous assurer d’avoir la preuve que le design que vous allez vendre sur vos produits plaise à votre audience avant de les commercialiser. Si vous allez voir un fournisseur ou une usine, vous allez être contraint à une quantité minimum d’articles dans votre commande pour que celle-ci vous permettre d’accéder au prix de gros. Vous paierez donc le prix de vous échantillons au prix de détail et donc il est inutile commander en gros avant d’être sûr de pouvoir rentabiliser votre commande. Ce n’est qu’une fois que vous aurez effectué vos premières ventes que vous pourrez penser à commander en gros et obtenir vos produits beaucoup moins cher qu’au prix de détail et vous allez pouvoir faire un bénéfice plus intéressant.

7 – Acheminement des commandes

Maintenant que vous avez votre site web, vos produits et que vous pouvez faire des préventes, vous allez devoir vous souciez de l’acheminement de vos produits.

Pour l’acheminement de vos produits, évitez d’aller acheter des boîtes de conditionnement pour ne pas augmenter vos dépenses d’entrée de jeu. Utiliser les boîtes colissimo de la poste prévue à cet effet. Si vous avez une société, vous pourrez bénéficier des frais d’envoi spécifique à votre statut. Vous pouvez aussi bénéficier du service de ramassage de vos colis pour cela rapprochez-vous du bureau de Poste le plus proche de chez vous et renseignez-vous sur l’offre colissimo entreprise.

 

8 – Processeur de carte de crédit

Paypal & Square mettre à disposition un processeur de carte de crédit que vous pouvez intégrer à votre téléphone afin de pouvoir accepter les paiements par carte de crédit en personne. Ce sont les deux plateformes plus reconnues pour ce genre de service, je vous les conseille car en général les clients sont réticents à utiliser leurs cartes bancaires quand ils ne connaissent pas le commerce cependant ces deux plateformes étant elle-même très connues et bénéficiant de leurs renommées mondiales vous donneront plus de chances de pouvoir les convaincre.

Si vous adopter une stratégie en ligne il vous faudra demander à votre hébergeur de vous rajouter l’option SSL certificate, qui vous permettra d’accepter les paiements par carte de vos clients en ligne.

9 – Design et direction artistique

Cette dernière partie est sûrement la partie la plus importante.

Si vous voulez lancer votre marque de t-shirts ou d’autres articles, je vous suggère de vous former au design, vous trouverez sur Google de nombreux cours de design graphique en ligne.

Photoshop et Adobe Illustrator sont les deux logiciels les plus utilisés lorsqu’il s’agit de design graphique. Pour accéder à Adobe Illustrator, il vous suffit de vous créer un compte Adobe Cloud il doit souscrire à un abonnement mensuel.

Vous pouvez aussi déléguer cette tâche trouver un designer fiveer.com, mais je vous conseille néanmoins de maîtriser cet aspect de votre activité, même si déléguer cette tâche vous serez en charge de données la direction artistique nécessaire à la création de votre design. Mieux vous saurez exprimer votre volonté et utiliser le jargon qu’utilise votre designer, et plus vous aurez de chances d’être satisfait du rendu.

En conclusion le but de cet article était de mettre en évidence toute la logistique nécessaire à la création de votre marque de vêtements afin que vous puissiez vous focalisez sur les éléments essentiels c’est-à-dire l’aspect design, le marketing et la direction artistique de votre marque.

Comment j'ai quitté la Rat Race comme Bob Marley ?

Je vous envoie gratuitement mon ebook "Comment j'ai quitté la Rat Race comme Bob Marley ?" par email.

Vous êtes inscrit(e) !